Louis Latapie

Louis Latapie

Nationalité française
Né en 1891 à Toulouse (France) Décédé en 1972 à Avignon (France)
Œuvre présentée :
Femme à la serviette
pastel gras sur papier
Hauteur : 63x48 cm à vue
Signé en bas à gauche

Louis Latapie naît le 11 juillet 1891 à Toulouse.
Dessinant depuis l'enfance, il s'inscrit en 1910 à l'École des beaux-arts. Il y suit les cours de Jean-Paul Laurens . Avec Paul Sérusier les recherches du cubisme.
Il devient professeur à l'Académie Ranson, épouse Estelle Isch-Wall, rencontre Max Jacob, Roger Bissière, Jean Metzinger, Jacques Villon, et présente à partir de 1922 ses premières expositions.
En 1923, Georges Braque, Bissière, Ozenfant et Latapie se fréquentent et travaillent ensemble. Il rencontre Juan Gris et fonde une académie de peinture.

Après deux expositions personnelles à Paris en 1954 et 1956, sa peinture s'oriente vers l'abstraction. Louis Latapie réalise dans les années 1960 plusieurs mosaïques pour des établissements scolaires à Melun et Laval.

Après la disparition de Louis Latapie le 12 juillet 1972 à Avignon, de nombreuses expositions et rétrospectives de ses œuvres sont présentées en France, notamment à Paris, Villeneuve-sur-Lot, Toulouse, Lille, Bordeaux, ainsi qu'à l'étranger, à Eaubonne et Genève en Suisse, à Bilbao en Espagne. 

 

« Dans la peinture généreuse de Louis Latapie, le nu féminin joue un rôle essentiel. Des années 1920 jusqu'à sa mort, c'est le sujet de maints tableaux, comme un leitmotiv aux variations multiples. (...) Le nu est souvent seul (...). Avec le thème des cariatides, il isole la figure féminine dans un format vertical, dans un hiératisme classique (...). Enfin, avec les triades, il reprend l'évocation classique des trois grâces (...). Cette recherche (...) devient une priorité dans la période avignonnaise, dans une violence des couleurs et une simplification des formes jamais atteintes jusque-là (...). »

Lydwine Saulnier- Pernuit, dans Louis Latapie, Musées de Sens, 2006.

 

Plusieurs de ses œuvres sont au Musée National d’Art Moderne de Beaubourg à Paris.

 

(Ce texte fait référence a des citations de WIKIPEDIA)